Raccorder une boîte à fusibles

Publié: Avril 20, 2020
Etiquettes: électricité
Raccorder boite à fusibles

La boîte à fusibles est le cœur de votre installation électrique. Lorsque vous placez une nouvelle installation ou exécutez une réparation/extension, vous devez aussi vous occuper de votre boîte à fusibles.

Raccorder une nouvelle boîte à fusibles peut paraître une tâche considérable, mais vous pouvez parfaitement le faire vous-même avec le plan par étapes adéquat.

Nos spécialistes chez Solyd vous expliquent en 4 étapes rapides comment raccorder votre nouvelle boîte à fusibles.

 

Dans l'exemple ci-dessous, nous partons du principe que la boîte à fusibles est déjà câblée. Vos fusibles automatiques et interrupteurs différentiels ne sont pas encore connectés ? Le cas échéant, lisez d'abord notre conseil sur le câblage correct de votre boîte à fusibles. Dans l'exemple, nous travaillons avec un interrupteur différentiel principal de 300 mA pour les circuits secs et un interrupteur différentiel secondaire de 30 mA pour les circuits humides. Les circuits secs sont montés en bas de la boîte à fusibles et les circuits humides en haut.

Placer la boîte à fusibles

Lors du raccordement de la boîte à fusibles, veillez à toujours travailler hors tension. Vous réalisez une installation totalement neuve ? Le cas échéant, il est indiqué de raccorder en dernier lieu le câble d'alimentation dans l'armoire à compteurs. Vous travaillez avec une installation existante qui est déjà raccordée au réseau d'électricité ? Alors nous vous conseillons d'éteindre l'interrupteur dans l'armoire à compteurs. Pour vérifier si l'installation est hors tension, vous pouvez toujours utiliser un multimètre.

Prenez maintenant la boîte à fusibles. Vous n'avez pas encore fixé le rail de mise à la terre sur le tableau de distribution ? Faites-le avant de monter le tableau contre le mur. Le rail de mise à la terre se fixe généralement en bas dans la boîte à fusibles.

Placez la boîte à fusibles à une hauteur d'environ 1 m 50. De cette manière, le tableau est parfaitement accessible et vous pourrez facilement y travailler plus tard. Si vous voulez fixer la boîte à fusibles contre un mur extérieur humide, nous vous conseillons d'utiliser du bétonplex ou du triplex pour éviter la pénétration de l'humidité dans la boîte à fusibles. Fixez maintenant la boîte à fusibles avec les moyens de fixation appropriés et libérez les passages de câbles en haut et/ou en bas. Il s'agit du passage des câbles pour la boîte à fusibles. Utilisez à cet effet les émerillons ou entrées de câbles appropriés. La taille de l'émerillon dépend de la section de votre câble. Pour un 3G2,5 mm², vous utilisez par exemple des émerillons V-TEC M20. Pour des câbles jusqu'à 6 mm², vous utilisez des émerillons V-TEC M25.

Raccorder le cable de l'armoir à compteurs

Lors du raccordement d'une boîte à fusibles ou d'un tableau de distribution, il est préférable de commencer par les câbles les plus épais. Ils sont rigides et vous avez encore beaucoup de place dans l'armoire. Vous réalisez la connexion entre l'armoire à compteurs et la boîte à fusibles au moyen d'un câble XVB épais sans mise à la terre.

Poussez le fil bleu et le fil brun derrière l'interrupteur différentiel de 300 milliampères dans l'armoire et coupez sur mesure. Dénudez les conducteurs pour un bon contact avec les bornes. Lorsque vous dénudez les conducteurs, veillez cependant à ne pas les « dénuder » sur une trop grande longueur ou excessivement afin d'éviter des encoches ou cassures futures. Ainsi, il ne subsiste pas de parties en cuivre nues après le raccordement.

Placez le conducteur brun sur la borne de gauche de l'interrupteur différentiel principal, et le conducteur bleu sur la borne de droite ou la borne neutre. Avec des marques françaises, comme Schneider, il est possible que la borne neutre se trouve à gauche, et soit marquée par la lettre « N ». Le cas échéant, vous raccordez donc le conducteur bleu à gauche et non à droite. Vissez les conducteurs dans la borne au moyen d'un tournevis. Nous déconseillons d'utiliser une visseuse, car un vissage trop fort pourrait écraser les fils et réduire la section du fil.

Vous amenez le conducteur de mise à la terre principal jaune (VOB 16 mm² jaune/vert) vers la partie inférieure de la boîte à fusibles, là où est monté le rail de mise à la terre. Attendez encore avant de fixer ce conducteur de mise à la terre. Une fois que tous les autres câbles sont raccordés, vous pourrez raccorder tous les conducteurs de mise à la terre en même temps.

Raccorder les cables pour vos prises de courant et l'éclairage

Raccordez maintenant tous les circuits avec des prises de courant sur un fusible automatique. À cet effet, vous procédez de la même manière : vous placez le conducteur brun sur la borne de gauche de l'automate, le conducteur bleu sur la borne de droite, et vous amenez le conducteur de mise à la terre vers le rail de mise à la terre de la boîte à fusibles. Pour les circuits comportant exclusivement des prises de courant, vous utilisez des automates de maximum 20 ampères et des fils avec une section de 2,5 mm².

Huit groupes de prises de courant maximum peuvent être fixés sur un circuit de prises de courant. Un groupe de prises de courant peut se composer d'une seule prise de courant (prise simple), mais aussi de plusieurs prises de courant si elles se trouvent dans le même boîtier et sont donc reliées entre elles (prise multiple). Ainsi, vous pouvez par exemple aussi placer ensemble dans un seul et même automate deux circuits de trois et cinq prises de courant simples ou multiples. Limitez le nombre de fils par borne fermée d'un automate à deux maximum, vous évitez ainsi que les fils ne soient pas bien serrés.

Dans le cas d'un circuit mixte, où des prises de courant et l'éclairage sont combinés, un point d'éclairage compte aussi comme une prise de courant. Afin de connecter les automates, vous utilisez de nouveau des conducteurs de minimum 2,5 mm².

Vous raccordez les circuits pour l'éclairage avec un fusible automatique de maximum 16 ampères. Les conducteurs des câbles ou du tube précâblé à cet effet font au minimum 1,5 mm² d'épaisseur.

Maintenant que tous les câbles sont raccordés à vos fusibles automatiques, vous pouvez fixer les fils de mise à la terre sur le rail de mise à la terre. Dénudez les fils de mise à la terre et fixez-les ou vissez-les dans les raccordements prévus à cet effet sur le rail de mise à la terre. Essayez toujours d'introduire le conducteur par la partie supérieure de la borne. De cette manière, vous empêchez que le conducteur tombe de la borne, s'il devait se détacher un jour.

La finition de la boîte à fusibles

Contrôlez encore toutes les vis manuellement avec un tournevis. Les vis qui ne sont pas assez serrées sont notamment la cause principale des incendies. Vérifiez aussi sans faute si du cuivre est encore visible dans la boîte à fusibles. Couvrez ensuite tous les trous ouverts dans la boîte à fusibles par des plaques de recouvrement, également qualifiées de caches, de sorte que le câblage sous-jacent ne soit plus visible.

Pour le contrôle de votre installation électrique, il est obligatoire d'apposer une identification des interrupteurs de différentiel et des automates. Utilisez à cet effet les lettres qui correspondent à la dénomination du circuit sur votre schéma. Enfin, placez la porte de la boîte à fusibles et n'oubliez pas de coller les autocollants obligatoires – le logo de l'éclair et l'indication de tension réseau – sur la porte de la boîte. Si vous avez plusieurs boîtes, vous nommez également la boîte. Pour finir, faites contrôler votre nouvelle installation par un organisme de contrôle agréé avant de la mettre en service. Un tel contrôle est obligatoire et vous procure aussi une garantie en ce qui concerne la sécurité.

 

Avez-vous encore des questions pour nos spécialistes Solyd? N'hésitez pas à nous contacter!

Appelez-nous au 03 376 50 50