Quel thermostat choisir ?

Publié: Octobre 14, 2020
Etiquettes: chauffage
Quel thermostat choisir

 

Vous souhaitez acheter un nouveau thermostat. Lequel choisir ? Et plus important encore : quel thermostat est adapté à votre chauffage ?

Nos spécialistes Solyd vous guident dans la large palette de thermostats et précisent les points auxquels vous devez prêter attention. Vous pourrez ainsi choisir le thermostat le plus adapté à vos besoins et à votre habitation.

 

Thermostat d'ambiance

Le thermostat d'ambiance est le thermostat le plus facile à utiliser. Il est idéal pour régler manuellement la température dans la pièce. Le thermostat d'ambiance ne peut toutefois être programmé. Vous ne pouvez donc pas configurer préalablement l'heure à laquelle le chauffage doit fonctionner dans l'habitation, mais vous devrez chaque fois régler manuellement la température correcte.

Vous pouvez opter pour un thermostat marche/arrêt ou un thermostat modulant. Dans ce cadre, le choix dépend des possibilités de votre chaudière CC.

Une chaudière marche/arrêt peut être comparée à un simple interrupteur. Si la température dans la pièce est inférieure à la température réglée, le thermostat de la chaudière CC est activé. La chaudière CC fonctionnera ensuite à une température élevée afin d'atteindre le plus rapidement possible la température que vous avez réglée. Quand la température est atteinte, le thermostat éteint la chaudière. Vous disposez d'une chaudière marche/arrêt ? Un thermostat marche/arrêt répond alors le mieux à vos besoins.

Dans le cas d'une chaudière modulante, le brûleur de la chaudière fonctionnera à plein régime ou à un régime plus faible en fonction de la demande de chaleur. La chaudière ne fonctionne donc pas à plein régime si la température est presque atteinte. Associée à un thermostat modulant, la chaudière modulante permettra de chauffer votre habitation à une température d'eau la plus faible possible. Cela permet ainsi de faire des économies d'énergie importantes. Vous disposez d'une chaudière modulante ? Nous vous recommandons alors d'opter pour un thermostat modulant.

Afin de tirer un profit maximal de la technique de modulation, il est essentiel que le thermostat et la chaudière puissent dûment communiquer. Cette communication est assurée via un câble eBUS, comme pour les marques Vaillant, Junkers-Bosch et Bulex, ou via la connexion bifilaire Open-Therm non fournie par le fabricant, comme pour les marques Itho-Daalderop ou Remeha. Il sera toujours préférable d'associer une chaudière Vaillant à un thermostat Vaillant, alors qu'une chaudière Open-Therm Remeha pourra également être associée à un thermostat Honeywell, par exemple.

Thermostat à horloge ou thermostat programmable

Un thermostat à horloge ou thermostat d'ambiance à horloge désigne un thermostat que vous pouvez programmer. Son principal avantage réside dans le fait que vous pouvez donc diminuer la température quand vous êtes absent et l'augmenter automatiquement quand vous êtes chez vous. Selon le type, vous pouvez régler un programme quotidien ou hebdomadaire. Dans le cadre d'un programme quotidien, vous réglez les différents moments d'activation pour une journée. Les autres jours sont ensuite programmés de la même manière. Dans le cadre d'un programme hebdomadaire, vous pouvez programmer différents jours. Vous pouvez donc régler un autre programme pour le week-end, par exemple.

Vous pouvez ensuite encore opter pour un thermostat marche/arrêt ou modulant. Dans un souci d'efficacité énergétique optimale, il est préférable d'opter pour un thermostat modulant, mais vous devez alors disposer d'une chaudière CC modulante. Vous pouvez également choisir entre des thermostats à horloge câblés et sans fil. Les thermostats à horloge sans fil communiquent par RF (radio-fréquence) avec un module de la chaudière, que vous raccordez à cette dernière. Selon le type, le thermostat fonctionne sur piles en toute autonomie ou nécessite une alimentation 24V ou 230V.

Réglage en fonction des conditions climatiques

Alors qu'un thermostat d'ambiance commande une chaudière en fonction de la température qu'il mesure dans la pièce où il est installé, une régulation barométrique (RB) tient également compte des conditions climatiques à l'extérieur.

Concrètement, une régulation barométrique fonctionne avec un capteur extérieur installé sur la façade extérieure la plus orientée au Nord. La température que le capteur extérieur mesure est mise en relation avec la température de l'eau dans votre chaudière ou pompe à chaleur. Cette relation est linéaire et est également appelée la courbe ou ligne de chauffe. Plus il fait froid à l'extérieur, plus la température de l'eau du CC sera élevée. Si les conditions climatiques s'améliorent, la température de l'eau du CC diminuera alors. Vous pouvez déterminer cette courbe de chauffe selon vos souhaits et les caractéristiques de votre habitation. Par exemple, si votre habitation est dûment isolée, la température de l'eau nécessaire pour réchauffer votre habitation sera moins élevée à une température extérieure donnée.

Étant donné que le capteur extérieur communique préalablement à la chaudière que la température de l'eau doit être augmentée, la chaudière doit fonctionner moins rapidement et à un régime inférieur. Une régulation barométrique est donc très intéressante quand elle est associée à une pompe à chaleur et un chauffage au sol. Vu le temps de chauffe relativement lent de ces systèmes, une planification correcte est essentielle. L'augmentation soudaine de la température sur le thermostat ne produira ses effets que des heures plus tard et exige un effort important de la pompe à chaleur. Grâce à la RB, la pompe à chaleur est parfaitement et préalablement informée de la température à laquelle elle doit porter l'eau afin de garantir une température constante et agréable dans l'habitation.

Le chauffage d'une habitation peut être intégralement réglé via la régulation barométrique, mais il est généralement préférable d'associer un pavé tactile intérieur au capteur extérieur. Ce pavé tactile fonctionne alors comme un thermostat à horloge et sera installé de préférence dans le salon. Il vous permet de configurer les programmes souhaités et de déterminer la mesure dans laquelle la température extérieure peut influer sur la température intérieure. Par exemple, si vous avez installé de grandes baies vitrées sur la façade Sud de l'habitation, il peut être intéressant de ne pas régler totalement votre chauffage à l'aide de la RB. En effet, cette dernière tient uniquement compte de la température mesurée sur la façade Nord de l'habitation, et pourrait donc commander une augmentation importante de la température intérieure. L'idéal consiste donc à trouver un bel équilibre entre les deux.

Thermostat intelligent

Bien que les thermostats à horloge et les régulations barométriques soient toujours plus intelligents, ils peuvent fonctionner de manière non optimale si les conditions évoluent rapidement. Par exemple, vous avez des horaires très variés et vous êtes chez vous à des moments irréguliers ? Dans ce cas, les programmes fixes répondent peut-être moins à vos besoins et un thermostat intelligent est une bonne alternative.

Un thermostat intelligent vous permet d'activer ou de désactiver à distance le chauffage de votre habitation. De plus, les thermostats intelligents fonctionnent souvent avec le Geofencing, permettant à votre thermostat de régler la température dans votre habitation en fonction de votre localisation. Par exemple, si vous êtes loin de chez vous, le thermostat diminuera la température souhaitée. Si vous vous rapprochez de votre domicile, le thermostat envoie alors à la chaudière un signal lui demandant d'augmenter progressivement la température de l'eau. Vous pouvez ainsi faire des économies d'énergie substantielles.

Un thermostat intelligent peut éventuellement être associé à un chauffage par le sol, mais, dans ce cas, l'économie d'énergie sera alors faible, voire nulle. L'activation ou l'arrêt rapide du chauffage par le sol n'aura que peu d'effet sur la température ressentie dans l'habitation, mais cela signifie que la chaudière ou la pompe à chaleur doit fonctionner à plein régime pour ensuite porter l'eau à température.

Quel thermostat choisir ?

Le choix d'un thermostat adapté à vos besoins et à votre habitation dépend donc de nombreux facteurs différents. Vous souhaitez disposer d'une solution simple vous permettant de régler rapidement et manuellement la température dans votre habitation ? Optez alors pour un thermostat d'ambiance. N'oubliez toutefois pas de désactiver le thermostat quand vous quittez votre domicile. Dans le cas contraire, votre chaudière fonctionnera pour rien toute la journée. Si vous souhaitez un réglage plus efficace de la température dans votre habitation, optez alors pour le thermostat à horloge avec programmes fixes. Un thermostat programmable est également un choix approprié pour un système de chauffage lent, tel qu'un chauffage par le sol. Le thermostat détermine ainsi l'heure à laquelle il doit fonctionner et vous garantit une température agréable à l'heure demandée. Si vous utilisez une RB, le thermostat tient également compte de la température extérieure et votre chaudière ou pompe à chaleur ne devra pas soudainement fonctionner à plein régime pour atteindre la température demandée. Toutefois, si vous avez un horaire variable et si vous souhaitez commander à distance le chauffage de votre habitation, le thermostat intelligent est également un investissement intelligent.

Vous avez encore des questions sur votre thermostat après avoir lu cet article ? N'hésitez pas à contacter nos spécialistes Solyd. Ils seront ravis de vous aider.

Appelez-nous au 03 376 50 50