Prise extérieure

Publié: Octobre 26, 2021
Etiquettes: électricité
Prise extérieure

 

Tondre la pelouse avec une tondeuse électrique ? Travaux dans l'abri de jardin ? Ou chauffer la terrasse à l'aide d'un chauffage de terrasse ?

Une prise extérieure peut alors être très pratique !

Nos spécialistes vous expliquent comment choisir la bonne prise pour l'extérieur, ce dont vous avez besoin exactement et comment placer vous-même la prise extérieure.

 

Prise extérieure : comment choisir la bonne prise ?

Les éléments à prendre en compte pour l'achat d'une prise destinée à l'extérieur sont en effet fort différents que pour une prise intérieure. Nos spécialistes vous présentent les trois critères principaux.

La prise doit être étanche

La principale caractéristique des prises pour l'extérieur est qu'elles sont étanches. Comme elles sont placées à l'extérieur, elles sont exposées à la pluie ou à la neige. C'est la valeur IP qui vous indique si une prise est étanche et peut donc être placée à l'extérieur.

Cette valeur IP se compose de deux chiffres et fournit des informations sur la résistance à la pénétration de matières solides (comme la poussière ou le sable) et de liquides. Par exemple, les prises étanches ont une valeur IP minimum de IP44. Les prises standard qui peuvent être placées à l'intérieur ont généralement une valeur IP de IP20. Si vous préférez une prise d'une valeur IP encore plus élevée, vous pouvez opter pour les prises étanches aux éclaboussures de Schneider, par exemple, qui offrent une protection optimale avec une valeur IP de IP55. Vous serez ainsi tout à fait tranquille !

   

Choisissez la solidité

Outre l'étanchéité de la prise extérieure, la solidité de son boîtier joue également un rôle fondamental. Les prises extérieures peuvent par exemple être exposées pendant des heures à un fort ensoleillement en été ou à de violentes averses de grêle en hiver. Il n'est bien entendu pas souhaitable que votre prise soit rongée par les intempéries ou rouille. C'est pourquoi il est préférable de choisir des matériaux de haute qualité et durables dont vous n'aurez pas à vous soucier pendant des années.

Outre le matériau du boîtier, vous devez également examiner sa résistance aux chocs. Celle-ci est exprimée par une valeur IK et indique la résistance mécanique aux impacts. Si, par exemple, vous laissez tomber un objet lourd sur la prise pendant les travaux, il est souhaitable qu'elle ne se brise pas immédiatement et doive être remplacée.

Un bon exemple en est la série Mureva Styl de Schneider. Ces prises ont un haut indice de résistance aux impacts de IK08, ce qui correspond à l'impact d'un objet de 1,7kg tombant sur la prise d'une hauteur de 30 cm.

Déterminez la bonne couleur pour votre habitation

La qualité est importante, mais l'esthétique compte bien sûr également. Si vous placez les prises sur un mur extérieur en crépi blanc, par exemple, vous pouvez également choisir une élégante prise extérieure blanche. La parfaite association, car la prise s'harmonisera à la perfection avec votre façade moderne. Si vous préférez combiner vos prises extérieures avec des châssis, des boiseries ou des murs plus foncés, vous pouvez opter pour une prise noire ou anthracite. La série Mureva Styl de Schneider est sans conteste une solution élégante dans ce cas.

Pose d'une prise extérieure

Si vous voulez placer une prise à l'extérieur, vous avez bien entendu besoin de courant. Cela peut se faire de différentes manières. Vous pouvez par exemple tout simplement établir une dérivation depuis une prise existante à l'intérieur de votre habitation. Vous pouvez également effectuer une connexion à partir de votre boîte à fusibles existante à l'intérieur ou vous pouvez prévoir une boîte à fusibles supplémentaire dans votre abri de jardin ou votre garage. Dans cet exemple, nous travaillerons avec ce dernier scénario et placerons une boîte à fusibles supplémentaire dans l'abri de jardin.

Étape 1 : tirage du câblage vers l'abri de jardin

Avant de commencer, il est important de couper d'abord le courant. Nous pourrons ainsi démarrer en toute sécurité. Pour réaliser le câblage de notre boîte à fusibles dans l'abri de jardin, nous commençons par un XVB 3G6 à partir de la boîte à fusibles principale à l'intérieur. Nous l'acheminons jusqu'à l'abri de jardin, mais prévoyons une protection supplémentaire, par exemple un tube en PVC ou une conduite de protection. Veillez aussi à placer la conduite à une profondeur de 60 cm.

Étape 2 : fixation de la boîte à fusibles dans l'abri de jardin

Maintenant que le câblage est réalisé, vous pouvez placer la nouvelle boîte à fusibles. Choisissez l'emplacement de la nouvelle boîte à fusibles et fixez-la horizontalement au mur à l'aide des vis fournies.

Dans ce scénario, nous choisissons les boîtes à fusibles Kaedra de Schneider. Elles ont une valeur IP de IP65 et un indice de résistance aux impacts de IK09. Le choix idéal donc pour le placement d'une boîte à fusibles supplémentaire dans votre abri de jardin ou votre garage. Selon l'application à laquelle vous les destinez, elles existent en versions 3 à 36 modules.

Étape 3 : amenée du câble jusqu'à la boîte à fusibles

Nous pouvons à présent raccorder le câble électrique que nous avons placé à l'étape 1 à la boîte à fusibles Kaedra de Schneider montée. Mesurez d'abord la longueur de câble dont vous avez besoin et coupez l'excédent de câble à l'aide d'une pince coupante.

Pour amener proprement le câble XVB jusqu'à la boîte à fusibles, protégez-le à l'aide d'un tube en PVC et fixez ce dernier au mur au moyen de colliers. Retirez les cercles prédécoupés dans le fond de la boîte à fusibles de manière à pouvoir insérer le câble dans la boîte à fusibles.  

Étape 4 : placement des prises et/ou des interrupteurs

Déterminez le nombre de prises et d'interrupteurs dont vous avez besoin dans votre abri de jardin. Amenez un câble XVB de la boîte à fusibles jusqu'à l'endroit où vous voulez placer une prise ou un interrupteur et fixez-le au mur à l'aide d'un tube PVC et de colliers.

Une fois tous les câbles en place, fixez le boîtier des prises au mur à l'aide de vis, juste sous l'arrivée du câble. Veillez à ce que le boîtier soit toujours horizontal. Dans ce scénario, nous travaillons avec la série Mureva Styl de Schneider. Une solution fonctionnelle, mais également esthétique et facile à monter.

Introduisez le câblage par le presse-étoupe étanche à la partie supérieure du boîtier. Enlevez la chemise du câble et dénudez 8 mm des fils jaune, bleu et brun. Raccordez ces fils au socle de la prise conformément au mode d'emploi, puis encliquetez le socle dans le boîtier. Le socle n'est correctement monté que lorsque vous sentez et entendez un net déclic. L'insert de la prise extérieure y est fixé par deux vis. La prise est ainsi proprement finie.

Étape 5 : câblage de la boîte à fusibles dans l'abri de jardin

Vous pouvez pour terminer raccorder les câbles placés dans la boîte à fusibles aux bons disjoncteurs et différentiels. Au début de la boîte à fusibles, placez un interrupteur différentiel de 30 mA ou 300 mA, que vous raccordez au fil électrique entrant. Le différentiel de 30 mA est très sensible et convient donc à la protection des zones humides comme un abri de jardin ou un garage. Toutefois, selon l'utilisation, il est parfois préférable de placer un interrupteur différentiel de 300 mA. En hiver, de la condensation est plus susceptible de se former dans les contacts des prises extérieures, ce qui augmente les pertes et provoque le déclenchement plus rapide d'un différentiel de 30mA.

Ensuite, vous complétez la boîte à fusibles à l'aide de disjoncteurs, que vous raccordez les uns aux autres. Utilisez des fusibles automatiques de maximum 20 A pour les différents circuits de prises. Huit groupes de prises au maximum peuvent être placés sur un circuit de prises. Pour l'éclairage, utilisez des fusibles automatiques de maximum 16 A. Pour les circuits mixtes, auxquels sont raccordés tant des prises de courant que de l'éclairage, vous utiliserez aussi des fusibles automatiques de 16 A. Ici, vous pouvez éventuellement aussi opter pour un fusible automatique de 20 A, parce que les interrupteurs utilisent généralement au maximum 16 A. Vous pouvez raccorder les fils de terre jaunes au rail de terre prévu dans la boîte à fusibles.

Pour finir, contrôlez encore avec un tournevis si toutes les vis sont bien serrées. Fixez ensuite le couvercle de la boîte à fusibles et indiquez à quoi sert chaque fusible automatique.

Bravo ! Vous avez maintenant placé une boîte à fusibles supplémentaire et équipé votre abri de jardin de prises supplémentaires. Vous restez bloqué quelque part ou vous avez d'autres questions sur ce travail ? N’hésitez pas à contacter nos spécialistes Solyd.

Appelez-nous au 03 808 69 00