Installer une mise à la terre

Publié: Janvier 21, 2021
Etiquettes: électricité
Mise à la terre

 

La terre est la sécurité invisible dans votre maison qui prévient les risques d'électrocution ou d'incendie. Il s'agit dès lors d'un élément essentiel de toute installation électrique.

Lorsque vous installez ou améliorez la mise à la terre de votre maison, vous devez tenir compte de certains éléments.

Nous vous les présentons ci-dessous.

 

Pourquoi une mise à la terre ?

La terre est un conducteur en cuivre avec une gaine isolante jaune-vert qui relie tous les appareils électriques de votre habitation et détourne tout courant de fuite vers la terre autour de cette dernière. Ce courant de fuite peut par exemple se produire lorsqu'un câble endommagé est dénudé et que les fils électriques entrent en contact avec le boîtier métallique de l'appareil. Sans mise à la terre, ce courant ne rechercherait pas la terre via le conducteur en cuivre, mais en passant par vous. Une mise à la terre correctement installée peut vous protéger contre l'électrocution et donc également vous sauver la vie.

Mise à la terre RGIE

La mise à la terre étant un élément essentiel d'une installation électrique, elle est également obligatoire dans chaque habitation en Belgique. Les conditions auxquelles la mise à la terre de votre habitation doit répondre sont décrites dans le Règlement général sur les installations électriques (RGIE).

Le principal élément ici est la résistance de terre ou la résistance de dispersion. Il s'agit de la résistance (de contact) de l'électrode de terre par rapport à la terre environnante. Il est préférable qu'elle soit la plus faible possible. Selon le RGIE, la résistance de terre d'une installation électrique domestique ne doit pas dépasser 30 Ohm. Pour permettre un contrôle efficace de votre installation électrique, vous devrez installer votre mise à la terre de telle sorte que votre résistance terre soit inférieure à 30 Ohms.

Installation de la mise à la terre

Plusieurs éléments sont nécessaires pour installer correctement la mise à la terre. Ainsi, la mise à la terre se compose d'une boucle de terre ou de broches de terre, d'un sectionneur de terre et de liaisons équipotentielles. L'utilisation d'une boucle de terre ou de broches de terre dépendra du type d'habitation. Une boucle de terre est toujours utilisée pour les nouvelles constructions. Lors d'une rénovation, il est généralement impossible d'installer une boucle de terre. C'est pourquoi des broches de terre sont plus fréquentes.

Installer une mise à la terre dans une nouvelle habitation

Il est obligatoire d'utiliser une boucle de terre pour toute nouvelle construction sur des fondations d'au moins 60 cm de profondeur. Cette boucle de mise à la terre est constituée d'un fil de cuivre plombé de 35 mm² et placée par l'entrepreneur sous les murs extérieurs au fond de la tranchée de fondation. La boucle de terre est ensuite recouverte de terre et ne peut entrer en contact avec le béton.

En surface, les deux extrémités de la boucle sont reconnectées au niveau du sectionneur de terre. Vous raccordez également les liaisons équipotentielles principales au sectionneur de terre. Vous pouvez ensuite raccorder le sectionneur de terre avec l'armoire à fusibles à l'aide d'un conducteur de terre.

Installer une mise à la terre dans une habitation existante

Vous allez transformer ou rénover votre habitation ? Ou souhaitez-vous ajouter des panneaux solaires à votre installation existante ? Il peut alors être nécessaire d'installer une nouvelle mise à la terre voire d'améliorer ou renforcer la mise à la terre existante. Dans le cas d'une rénovation, il n'est toutefois plus possible d'installer une boucle de terre. Les broches ou les piquets de terre sont une alternative à la boucle de terre. Il s'agit de barres de cuivre de 1,5 ou 2 mètres de longueur qui sont enfoncés dans le sol pour assurer une mise à la terre suffisante.

Si vous prévoyez une rénovation approfondie, qui comprend l'installation d'une nouvelle dalle de sol, il est préférable d'y enfoncer les piquets de terre. Les broches et le câble en cuivre qui les relie se trouvent ainsi sous la dalle de sol et la mise à la terre ne peut être endommagée. Si vous ne pouvez pas enfoncer les broches dans la dalle, placez-les dans le jardin. Essayez d'enfoncer les piquets de terre dans une zone où vous ne creuserez pas plus tard. Cela évite encore une fois d'endommager le câble de cuivre entre les broches de terre et le coffret de distribution.

Si un seul piquet de terre ne suffit pas à obtenir une résistance de terre inférieure à 30 Ohm, vous pouvez également combiner plusieurs piquets. Pour ce faire, vous pouvez soit les attacher les uns aux autres avec un manchon de raccordement, soit les placer les uns à côté des autres et en les reliant avec un fil de terre jaune-vert de 16 mm² de type VOB. Si vous placez les piquets de terre les uns à côté des autres, vous devez prévoir une distance minimale entre les différentes broches de terre. Si vous travaillez avec des piquets de terre de 1,5 mètre par exemple, vous devez également respecter une distance minimale de 1,5 mètre entre deux piquets. Sans un espacement adéquat entre les piquets de terre, les sphères de fonctionnement se chevauchent et la résistance n'est pas réduite.

Après avoir correctement fixé les piquets de terre dans le sol, vous pouvez les connecter à votre installation électrique en utilisant un conducteur de terre. Vous le raccordez au sectionneur de terre et il a une section minimale de 16 mm² s'il est équipé d'un isolateur jaune-vert, ou de 25 mm² si le conducteur n'est pas isolé.

Vous connectez ensuite les liaisons équipotentielles principales au sectionneur de terre. Pour terminer, vous réalisez le raccordement à la boîte à fusibles, à partir de l'interrupteur de terre, à l'aide d'un fil de terre jaune-vert de type VOB de 16 mm.

Vous avez encore des questions sur l'installation ou le raccordement de la mise à la terre après avoir lu cet article ? N'hésitez pas à contacter nos spécialistes Solyd. Ils se feront un plaisir de vous aider.

Appelez-nous au 03 376 50 50