Raccordement d'un interrupteur va-et-vient

Publié: Novembre 26, 2020
Etiquettes: électricité
Interrupteur va-et-vient

 

Vous souhaitez raccorder un nouvel interrupteur va-et-vient ou remplacer un interrupteur existant par un interrupteur va-et-vient ? Suivez le plan pratique, étape par étape, de nos spécialistes Solyd ci-dessous. Vous pourrez ainsi vous mettre au travail rapidement et en toute sécurité.

N'oubliez pas de jeter un coup d'œil à la vaste gamme d’interrupteurs va-et-vient de marques telles que Niko, Bticino et Legrand.

 

Qu'est-ce qu'un interrupteur va-et-vient ?

Un interrupteur va-et-vient est un interrupteur comportant un bouton et trois bornes. L’interrupteur va-et-vient est aussi parfois appelé interrupteur universel, parce que l'on peut l'utiliser de deux manières différentes. Par exemple, on peut raccorder l’interrupteur en mode unipolaire, pour commander l'éclairage à partir d'un seul endroit. Par ailleurs, il est également possible de raccorder l’interrupteur en tant qu'élément d'un circuit de commutation. Il est alors possible de commander un seul et même point lumineux à partir de deux endroits. En fonction de la manière dont vous souhaitez utiliser l’interrupteur, son raccordement variera également légèrement. Nous vous expliquons comment ci-dessous.

Utilisation de l’interrupteur va-et-vient comme interrupteur unipolaire

Les interrupteurs va-et-vient sont de plus en plus souvent installés au lieu d'interrupteurs unipolaires. Certaines marques ne proposent donc même plus d'interrupteurs unipolaires, mais seulement des interrupteurs va-et-vient. Un interrupteur va-et-vient raccordé en mode unipolaire permet de commander l'éclairage à partir d'un seul point. Dans cette configuration, l’interrupteur va-et-vient est souvent utilisé dans des espaces plus petits, tels que des toilettes, un débarras ou un petit bureau.

Un interrupteur unipolaire possède deux bornes et un bouton de commutation, tandis qu'un interrupteur va-et-vient possède trois bornes et un bouton de commutation. Pour connecter votre interrupteur va-et-vient comme interrupteur unipolaire, vous utiliserez donc seulement deux bornes au lieu de trois. Lisez le plan pratique par étapes ci-dessous et mettez-vous au travail !

Plan par étapes : raccordement d'un interrupteur va-et-vient en mode unipolaire

Étape 1 : Commencez toujours par couper l'électricité. Dans la boîte à fusibles, coupez le circuit sur lequel vous comptez travailler. Utilisez un voltmètre pour vérifier si le courant a effectivement été coupé.

Étape 2 : Raccordez les fils bleus du câble entrant et du câble sortant vers la lampe à l'aide d'une borne Wago ou d'un dispositif de connexion.

Étape 3 : Connectez le fil de phase (toutes les couleurs sauf le bleu ou le vert-jaune) au L à l'arrière de l’interrupteur va-et-vient. C'est ce fil qui alimente votre interrupteur. Raccordez ensuite le fil de l’interrupteur sur la première vis libre (1). Raccordez enfin ce fil à votre lampe pour l'alimenter.

Étape 4 : Connectez à présent également les fils jaune-vert les uns aux autres à l'aide d'un dispositif de connexion ou d'une borne Wago.

Étape 5 : Enfoncez l’interrupteur dans la boîte de dérivation et fixez-le. Selon le type d’interrupteur, cela peut se faire à l'aide d'une fixation à griffes ou à vis. Ensuite, terminez proprement en clipsant la plaque centrale et la plaque de recouvrement sur le mécanisme. Jetez un coup d'œil à notre large gamme de finitions pour prises et interrupteurs.

Utilisation d'un interrupteur va-et-vient en montage va-et-vient

Un interrupteur va-et-vient peut également être utilisé dans un montage va-et-vient. Dans ce cas, on utilise deux interrupteurs va-et-vient que l'on connecte l'un à l'autre. Il est ainsi possible d'allumer ou d'éteindre la lumière depuis deux endroits. Le montage va-et-vient s'utilise souvent dans les grandes pièces où il est utile de pouvoir commander l'éclairage à partir de deux points. Pensez aux grandes salles de réunion, aux grands salons ou aux chambres à coucher avec un interrupteur des deux côtés du lit. En outre, un interrupteur va-et-vient est souvent utilisé en haut et en bas des escaliers. Cela permet de ne jamais devoir monter dans le noir.

Plan par étapes : raccordement d'un interrupteur va-et-vient en mode va-et-vient

Étape 1 : Ici aussi, commencez par couper l'électricité. Dans la boîte à fusibles, coupez le disjoncteur du circuit sur lequel vous voulez travailler. Utilisez un voltmètre pour vérifier si le courant a effectivement été coupé.

Étape 2 : Commencez par le premier interrupteur va-et-vient. Raccordez les fils bleus du câble entrant et du câble sortant vers la lampe à l'aide d'une borne Wago ou d'un dispositif de connexion.

Étape 3 : Raccordez maintenant le fil de la phase d'arrivée ou le fil d'alimentation à la vis marquée L. Raccordez les deux fils de l’interrupteur qui vont vers le deuxième interrupteur aux vis marquées 1 et 1' de l’interrupteur. La position dans laquelle vous les raccordez n'a aucune importance.

Étape 4 : Raccordez les fils jaune-vert entrants et sortants à l'aide d'un dispositif de connexion.

Étape 5 : Passez ensuite au deuxième interrupteur. Raccordez à nouveau les fils bleus entrants et sortants à l'aide d'un dispositif de connexion.

Étape 6 : Raccordez les deux fils de l’ interrupteur provenant du premier interrupteur aux vis 1 et 1' du deuxième interrupteur. Assurez-vous que les fils sont connectés de la même façon des deux côtés. Veillez donc à utiliser la même couleur de fil pour la même vis. Donc, raccordez la vis 1 à 1 et la vis 1′ à 1′.

Étape 7 : Raccordez ensuite le fil de phase qui va vers la lampe au L du deuxième interrupteur.

Étape 8 : Raccordez à nouveau les fils jaune-vert entrant et sortant vers la lampe à l'aide d'un dispositif de connexion.

Étape 9 : Enfoncez l’interrupteur dans la boîte de dérivation et fixez-le. Selon le type d’interrupteur, cela peut se faire à l'aide d'une fixation à griffes ou à vis. Ensuite, terminez proprement en clipsant la plaque centrale et la plaque de recouvrement sur le mécanisme. Jetez un coup d'œil à notre large gamme de finitions pour prises et interrupteurs.

Quelle que soit la manière dont vous souhaitez utiliser l’interrupteur va-et-vient chez vous, vous pouvez facilement le raccorder vous-même. Après avoir lu cet article, vous avez encore des questions sur le raccordement d'un interrupteur va-et-vient ou d'un autre type d'interrupteur ? N'hésitez pas à contacter nos spécialistes Solyd. Ils se feront un plaisir de vous aider !

Appelez-nous au 03 808 69 00