Installer l'éclairage dans le jardin

Publié: Janvier 21, 2020
Etiquettes: jardin, électricité
Éclairage dans le jardin

Rien n'est aussi pratique que d'avoir une prise de courant ou un éclairage supplémentaire à l'extérieur. Vous pouvez facilement installer l'alimentation vous-même. Fini donc avec cette rallonge de quelques mètres! Suivez le plan, étape par étape pratique, de nos spécialistes Solyd ci-dessous et le travail se fait en un rien de temps.

#Étape 1 : préparez un plan 

La préparation est cruciale pour ce projet. Par conséquent, faites d'abord un aperçu avec un plan de votre jardin, indiquez les points de connexion ou les consommateurs et nommez-les. Pour être complet, vous donnez également à ces points le bon symbole et vous leur donnez une lettre et un chiffre. Chaque consommateur qui est sur le même circuit reçoit un numéro de série supérieur au consommateur précédent.

Ensuite, dessinez-y les tuyaux et nommez-les en fonction du type, de la section des fils (épaisseur) et le nombre de fils.

#Étape 2 : posez les câbles

Pour poser le tuyau ou le câblage dans le jardin, il est important de travailler avec le bon type de câble partout. Si vous souhaitez partir directement du boîtier de distribution, vous utilisez un XVB 3G1.5 pour connecter l'éclairage et un XVB 3G2.5 pour connecter les prises. Préférez-vous installer d'abord une boîte de distribution supplémentaire dans votre maison de jardin ou votre garage, par exemple? Effectuez alors la connexion du coffret principale au coffret de distribution supplémentaire avec un XVB 3G6. Vous continuez ensuite à travailler avec 3G1.5 et 3G2.5.

Vous utilisez des câbles XVB pour ce travail, que vous glissez ensuite dans un tube en PVC pour fournir une protection supplémentaire. Assurez-vous également que vous placez le tube à 60 cm sous le niveau du sol et que vous gardez toujours environ un mètre cable de réserve du côté jardin.

#Étape 3 : connectez le luminaire ou la prise

Il est préférable de ne pas utiliser la connexion XVB de l'étape précédente pour se connecter directement au luminaire ou à la prise. Pour cela, nous vous conseillons d'utiliser une connexion dite d'aide.

Près de la prise ou du poteau d'éclairage, vous creusez un trou d'environ 30 cm de profondeur. Vous remplissez ensuite cette fosse de granules d'argile, par exemple, pour éloigner l'humidité autour de la connexion. Pour connecter le luminaire ou la prise, prenez un morceau de câble en caoutchouc néoprène (H07-RN-F) suffisamment long pour être conduit dans la fosse. Les deux câbles (XVB et H07-RN-F) peuvent maintenant être connectés dans une boîte de jonction per des connexions rapides ,avec un levier. Percez les câbles à travers la membrane de la boîte de jonction, mais ne les coupez pas avec un couteau. Ne complétez pas encore la boîte de jonction, mais laissez-la ouverte sur les boulettes d'argile.

#Étape 4 : sécurisez les câbles

Maintenant, vous devez sécuriser les câbles qui partent du coffret principal et du coffret supplementaire par des disjoncteurs automatiques ou des fusibles. Pour un câble de 1,5 mm², vous utilisez un disjoncteur 16A ou un fusible 10A. Pour les câbles de 2,5 mm², vous pouvez utiliser un disjoncteur 20A ou un fusible 16A. Pour le câble de 6mm² la  protection avec un disjoncteur automatique  a un maximum de 40A , dans le cas  qu’on utilise un fusible le maximum est 32A. Sécuriser plus fortement n'est pas autorisé, plus léger est toujours autorisé.

Le câble qui part du coffret principal au coffret  supplémentaire ne doit jamais être connecté immédiatement après le différentiel de 300mA. Vous ne le connectez que derrière un disjoncteur automatique 40A ou un fusible 32A, que vous allez installer comme fusible supplementaire dans le coffret.

Pour amener ensuite les câbles et les connecter aux dispositifs de protection respectifs, coupez complètement l'alimentation. Vous pouvez le faire en désactivant l’ interrupteur du coffret de comptage et le différentiel principal de 300 mA.

Si les câbles sont correctement connectés (marron à gauche et bleu à droite) et que vous avez à nouveau vérifié la couleur des câbles, vous pouvez réactiver le compteur et le différentiel. Ce n'est qu'alors que vous pourrez tester les protections des câbles qui partent , et cela l’un après l’autre .

Testez si tout fonctionne. Sinon, il faut d'abord vérifier toutes les connexions hors tension. Ce n'est que lorsque l'erreur a été trouvée et corrigée que la tension peut être remis pour le test.

#Étape 5 : Terminez les boîtes de jonction avec du gel coulant

Lorsque tout fonctionne bien, vous devez terminer les boîtes de jonction avec du gel coulant. Par conséquent, coupez la tension et préparez le gel coulant. Mélangez les deux composants du gel  de manière à en avoir suffisamment pour deux boîtes de jonction. Tenez compte du traitement court du gel de coulée. Il est donc  préférable de travailler avec deux boîtes au maximum à chaque fois.

Poussez les fils et connexions wago  aussi profondément que possible dans la boîte. Ensuite, placez la boîte horizontalement et assurez-vous que toutes les entrées de la boîte sont correctement scellées. Maintenant, versez le gel  sur les connexions dans la boîte de dérivation, jusqu'à ce que le gel soit au bord supérieur. Répétez cette opération pour toutes les boîtes de jonction, puis attendez une demi-heure avant de mettre les couvercles sur les boîtes et de mettre les circuits sous tension. Les boîtes et les câbles peuvent maintenant être rangés dans la fosse entre les boulettes d'argile. Vous jetez ensuite un peu de sable sur les granules d'argile, de sorte que vous puissiez toujours atteindre les boîtes de jonction à l'avenir.

Appelez-nous au 03 376 50 50